II- Bonheur comptant pour rien ? les ambiguïtés du contemporain

Yann Mével
(Ré)inventer le bonheur après Beckett

Noro Rakotobe D’Alberto
Ce que chacun voit et nomme "bonheur" selon Nathalie Sarraute

Marc Arino
Dire le bonheur, ou la suspension momentanée du tragique dans l’œuvre tremblayenne

Myriam Kissel
Bonheur d’écrire-bonheur de lire : le miroir de Facebook. Le cas d’Agnès Martin-Lugand